Les bibliothèques virtuelles

Depuis quelques années, je note religieusement dans un carnet en cuir les livres finis et la date de fin. Mon carnet commence à être bien rempli, et çela me donne une idée de mon rendement littéraire à l’année.
Je prends toujours autant de plaisir à noter à la fin de la lecture le nom du livre. Ce carnet c’est en quelque sorte mon trophée littéraire. Dexter a ses coupelles avec le sang, moi j’ai le titre d’un livre et une date (ma vie est beaucoup moins dangereuse que la sienne).

Voilà une année, j’ai découvert le site www.babelio.com qui permet aux internautes que nous sommes de se constituer une bibliothèque virtuelle. Oh joie ! Mon amour aigu des listes a trouvé son âme soeur.  Babelio propose de créer sa bibliothèque virtuelle, regroupant les livres lus, les livres que l’on souhaite lire et permettant de les noter et de les critiquer. Alors j’ai listé, noté, prévu, Babelio m’a rendu heureuse.

Voici quelques mois, j’ai découvert qu’il y avait une autre source de listing aigu : Sens Critique. Même principe que Babelio : lister, classer, critiquer de nombreuses oeuvres et interagir avec les autres abonnés. Sauf que, Sens Critique est le mal puisqu’il ne se limite pas aux livres. Désormais j’étais en mesure de lister, classer et critiquer des films, des séries télés et des jeux vidéos. Le Diable. L’interface est claire, et la navigation facile, un onctueux petit plaisir divertissant.
Si Babelio est  devenu une véritable plateforme littéraire, Sens Critique se présente comme le royaume du « j’ai tout vu, j’ai tout lu, je suis au courant des dernières nouveautés, I’m a parisian ». Du moins c’est ce que je ressens face à ce site étant donné qu’il ne s’agit pas d’un site permettant de découvrir de auteurs ou des metteurs en scènes ou autre par le biais d’interview.
Alors, y-a-t’il un intérêt passé le plaisir de se dire  » waouh jai vu/lu tout ça ! » ? (Faites pas comme si vous n’aimez pas les trophées)

Et bien oui, il y a un intérêt. Le plus simple : en parler à ses amis et les inviter à rejoindre votre cercle d’éclaireurs afin de lancer des débats interminables sur le dernier des frères Coen (personnellement je lui ai mis 3/10). Autre possibilité : trouver des éclaireurs avec les mêmes goûts et utiliser le côté réseau social pour découvrir sans l’aide d’une équipe rédactionnelle. Partir à la chasse en quelque sorte.

Je vous conseille donc vivement d’utiliser Sens Critique si ce n’est pas encore fait ! Sans pour autant lâcher Babelio, soyons e-multi-tâches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s