Mariages et Infidélités – Joyce Carol Oates

Challenge La nouvelle

« Dans ce recueil de dix nouvelles, Joyce Carol Oates porte son analyse sur le terrain du couple déjà formé et déjà séparé, dans les lendemains de l’amour. Là se manifestent d’autres forces qui, pour être plus sournoises, n’en sont pas moins meurtrières. Paradoxalement, ce n’est pas l’histoire des rapports entre les membres du couple qui intéresse la romancière. Le mariage n’est  pris par elle que comme une situation de fait, une donnée de base, un prisme à travers lequel se révèlent des conflits, des « infidélités » dont la source est à chercher ailleurs. »

Extrait de la préface de Claire Malroux

***

Première lecture de cette auteure si appréciée sur la blogosphère littéraire.  Commencer par des nouvelles n’est peut être pas le choix le plus judicieux, toutefois ce livre m’intriguait. Mariages et Infidélités regroupe dix nouvelles de l’écrivaine américaine. Si la première nouvelle m’a enchanté, il m’a été plus difficile d’accrocher aux autres du recueil. La première nouvelle, Un mariage sacré, la plus longue du recueil, met parfaitement en place un univers mêlant mélancolie et exaltation et m’a donné l’envie que ce recueil de nouvelles se transforme en roman et ne conserve que cette histoire.

Pourtant chaque nouvelle a une fin. C’est donc intriguée que j’ai continué cette lecture. Premier constat, les autres nouvelles du recueil sont beaucoup plus sombres. Chaque nouvelle met en scène un personnage en prise à une dépossession de sa vie personnelle, de ce qu’il est, doit être, aspire à être : la femme mariée qui vit en banlieue finit par haïr son enfant ; le père divorcé, découvrant qu’il ne peut pas aider son unique enfant par incompréhension et par lâcheté ; la femme adultère qui décide de revenir vivre avec sa famille après quelque mois passé avec son amant,…

Une chose est sûre, aucune nouvelle n’est joyeuse. Cette ambiance assez lourde a eu raison de mon enthousiasme à la lecture : j’ai passé environ une semaine à regarder le livre fermé, sans désirer l’ouvrir alors qu’il ne me restait plus qu’une seule nouvelle à lire.

Je ne lis pas beaucoup de nouvelles. Hormis les recueils lus de Fitzgerald, ma culture « nouvellesque » est assez plate. Et ce que je pensais aimer d’une manière générale avec ce genre – découvrir une histoire sans début défini et ne pas forcement connaître la fin, juste partager un moment de vie  –  je ne l’ai pas retrouvé dans ce recueil.  J’ai été frustrée dans cette lecture dans le sens où j’avais envie que les nouvelles soient plus détaillées, d’en savoir plus sur les personnages, continuer à avancer dans cet univers, qui est certes sombre, mais non dépourvu d’intérêt.

Le lecteur est happé dans un cercle de souffrance étrange et désagréable et la brièveté du récit accentue ce malaise, ne permettant pas d’avoir assez de recul pour ne pas être affecté par la teneur des histoires.

Mariages et Infidélités est une lecture déstabilisante, toutefois le génie de Joyce Carol Oates m’apparaît clairement, et lorsqu’une lecture est éprouvante au niveau du ressenti je ne peux que m’incliner devant la force de cette écriture qui a su provoquer quelque chose en moi.  Joyce Carol Oates je ne manquerais pas de lire un autre de vos livres (oui, oui, elle va me lire, c’est sûr…)

Lu dans le cadre du challenge La nouvelle organisé par Sabbio

Publicités

4 réflexions sur “Mariages et Infidélités – Joyce Carol Oates

    • Peut être qu’avec un roman son manque d’optimisme passe mieux à la lecture j’espère 😉
      En tout cas ravie de t’avoir fait découvrir ce recueil !

    • C’est sûr que si elle a tendance à faire des livres un poil dépressif à la fin ça doit lasser. Mais il y a sans doute quelques pépites et il me faut les lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s